samedi 1 septembre 2018

Compte-rendu de la randonnée Apéro'zique du 5 Août 2018



La journée du 5 Août 2018 est à marquer d’une pierre blanche dans les annales de l’ASPN et même de notre bourgade de St Pern !


Elle a débuté le matin par une randonnée qui a mené une cinquantaine de participants à la découverte du Chemin de la Biodiversité pour lequel travaillent l’ASPN et ses partenaires depuis Septembre 2017. . . Nous étions accompagnés musicalement par le groupe "Terti Tertan" qui tout au long du parcours nous a fait chanter et danser… 




 

Les commentaires faits par Laurence, Solène, Michel, Sœur Christine et Bernard alternaient avec la musique et les danses. Nous nous sommes ainsi arrêtés devant l'école, ses carrés potagers, sa serre récemment installées. Après un passage devant la cabane vivante, nous sommes arrivés devant la médiathèque où il fut question des plantes mellifères, des hôtels à insectes et des maisons de korrigans. Le groupe s'est ensuite dirigé vers les haies bocagères, l'arboretum et le ruisseau des Guimbières.




En regagnant le Bois Jaune, un arrêt s'imposait autour de la ruche pédagogique. La matinée s'est terminée dans le Bois Jaune par une histoire contée, puisque Christine nous a rapporté ce que les arbres de ce site lui ont raconté.


Ensuite nous sommes arrivés chez les Petites Sœurs des Pauvres où nous avons été reçus comme d’habitude pour un pique-nique au frais dans l’ancienne buanderie.


 

L’après-midi, nous étions une bonne soixantaine et sommes allés à la découverte du parc de la Tour. Par l’imagination de Christine et les récits historiques de Sœur Christine, quelques arbres remarquables tels qu’un vieux chêne, un séquoia, deux tilleuls nous ont conté l’histoire de la Tour et la vie de Jeanne Jugan, sa fondatrice dont on a pu d’ailleurs apercevoir la silhouette au bord des étangs...Moment magique ! 




L'auditoire a ainsi pu se rendre compte des grands moments vécus par la congrégation sur le site de La Tour: la fondation de la congrégation et la protection par Saint-Joseph, l'utilisation des blocs de pierre lors de la construction des bâtiments, l'assèchement du grand étang et la mise en culture des terres, en passant par les périodes sombres de la guerre, jusqu'à maintenant.


Puis nous avons rejoint le lieu du concert, lieu exceptionnel, cette année, en raison des 20 ans des Apéro'zique: les Petites Sœurs des Pauvres nous ouvraient leurs portes et le concert avait lieu dans les jardins. Le groupe flamenco-mexicain choisi pour l’occasion nous a fait voyager sur les musiques d’Amérique latine et d’Espagne et la voix magnifique de la chanteuse a ravi de très nombreux spectateurs ainsi que les Petites Sœurs, venues elles aussi écouter, heureuses de ce dépaysement et fières d’avoir permis un tel moment ! Magique lui aussi…prolongé par la participation imprévue d’une Petite Sœur africaine jouant et chantant dans la langue de son pays…sous les applaudissements enthousiastes de tous…

On peut remercier tous les partenaires qui ont fait de cette journée un moment unique de rencontre : Les Petites Sœurs des Pauvres pour leur accueil et leur ouverture, les deux "Christine" pour leur imagination, la Nef des Fous pour avoir su si bien célébrer leurs 20 ans dans l’innovation.
Article rédigé par Paulette

Aucun commentaire:

Publier un commentaire