mercredi 9 décembre 2015

Compte-rendu de la Randonnée du 4 Octobre à La Vicomté sur Rance.


Nous étions 37, dont une dizaine d'enfants, à partir pour une randonnée d'une dizaine de kilomètres sur les bords de Rance à la Vicomté. 
Le brouillard nous a accompagnés toute la matinée . . .













Quittant le bourg de la Vicomté par de petits chemins, nous sommes arrivés au village du Châtelier où de la cale, nous avons déjà admiré la Rance, plan d'eau calme et paisible où quelques canoës apportaient couleur et mouvement. 



Ensuite, nous avons atteint le Port de Livet avec son port de plaisance et son écluse qui sépare la Rance fluviale de la Rance maritime. Nous avons pu d'ailleurs voir l'écluse en fonctionnement avec l'ouverture du pont tournant laissant passer un voilier quittant le port de plaisance pour remonter la Rance.
Et tout au long des sentiers longeant la Rance, nous avons vu les cabanes de "carrelets" sur pilotis posées sur les berges. Le carrelet est un grand filet de pêche tendu par 4 tiges de châtaigniers et soutenu par une grande perche relevée par un treuil. Cet endroit de la Rance était un lieu privilégié pour ce genre de pêche qui, autrefois, se faisait par des "bateaux carrelets". Certaines cabanes délabrées aujourd'hui sont vraiment des vestiges d'une époque florissante de ce genre de pêche. C'est d'ailleurs au pied d'une de ces cabanes que nous avons pique-niqué et malheureusement pour certains, pas question de s'y percher pour avoir un siège plus confortable!





Nous nous sommes ensuite dirigés vers le moulin du Prat pour une visite guidée, mais l'attente de l'ouverture par le guide a mis à l'épreuve la patience de plusieurs, sans compter que le soleil et la chaleur nous faisaient défaut. 

Le guide, arrivant en retard, s'est confondu en excuses et nous a passé un diaporama très bien fait qui nous a appris l'historique du moulin: C'est un des 15 moulins à marées des bords de Rance.
Moulin banal, il dépendait du fief de la Bellière, manoir des Raguenel de Dinan au 14ème siècle. Il a cessé ses activités dans les années vingt. A l'abandon et en ruines à la fin du 20ème siècle, avec des tonnes de vase accumulées au pied des ses murs, il est aujourd'hui entièrement restauré et est unique en Rance; les autre moulins ayant été détruits. Il appartient à la commune. 


Nous avons pu visiter ensuite le moulin, comprendre son fonctionnement grâce aux explications du guide et du musée mais comme la hauteur de la marée ne le permettait pas (il aurait fallu attendre 1h1/2) nous ne l'avons pas vu en marche.
Après cette visite instructive, nous avons repris la route pour rejoindre nos voitures, satisfaits et heureux de cette journée bien agréable de découvertes.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire